Étudier au Canada

TRAVAILLER PENDANT SES ÉTUDES AU CANADA

Certains étudiants désirent travailler dans une entreprise, en complément de leurs études. Revenu complémentaire et/ou expérience professionnelle : il est tout à fait possible pour un étudiant étranger de travailler sur le campus et hors du campus. 


Quelles sont les conditions ?

 

Avant tout, détenir un permis d’études valide pour des études post-secondaires ou un programme de formation professionnelle au niveau secondaire (uniquement au Québec), à temps plein. Le programme suivi doit être certifiant et vos résultats scolaires doivent être satisfaisants. 


Le contrat de travail ne doit pas dépasser 20h par semaine et peut être à temps complet pendant les congés sous certaines conditions. 

Vous souhaitez étudier dans une université ou autres institutions au Canada? 


FARHA CONSULTING vous accompagne dans vos démarches.

 

Avec plus de 300 000 étudiants étrangers accueillis, les universités, lycées et collèges canadiens deviennent multiculturels. À votre tour de rejoindre cette aventure d’étudiant international ? Vous venez de finir vos études et souhaitez rester au Canada ?

 

Nous sommes là pour vous aider dans les démarches.

POURQUOI ÉTUDIER AU CANADA ?

Un grand nombre d’étudiants souhaite rejoindre le Canada pour y suivre leurs études.

Alors, pourquoi cet engouement pour le pays à la feuille d’érable ? 

Tout d’abord, le Canada est un des pays où la qualité de vie n’est plus à démontrer. Les frais du quotidien comme ceux de la scolarité sont abordables. Puis, au-delà des frais, c’est aussi un pays accueillant et chaleureux. Les différentes communautés se côtoient et s’entraident.

Le Canada est reconnu pour ses villes et universités cosmopolites. Rien de tel pour vivre une expérience humaine unique.

Enfin, côté apprentissage et carrière, les universités canadiennes rivalisent avec les plus grandes universités américaines et britanniques : l’université de Toronto est arrivée 18ème au classement des meilleures universités. Et l’histoire ne s’arrête pas là : une fois le diplôme en poche, le Canada offre de belles perspectives d’embauche… et, pourquoi pas, de statut de résident permanent.

Prêt(e) à tenter l’aventure étudiante canadienne ?

ÉTUDIER AVEC UN PERMIS

Le permis d’études : la plupart des étudiants étrangers sont autorisés à étudier au Canada grâce à ce document. Vous n’avez pas la nationalité canadienne et vous souhaitez étudier plus de 6 mois dans une institution canadienne ? Alors, il vous faudra effectuer les démarches pour obtenir ce populaire permis d’études.

Qu’est-ce qu’un permis d’études?

Ce document est émis par un agent d’Immigration, Réfugiés, et Citoyenneté Canada (IRCC, auparavant sous le nom de CIC). En plus de vos informations identitaires, il mentionne surtout la durée pour laquelle le permis d’études est octroyé.

 

Avant de postuler pour obtenir un permis d’études, il vous faudra une lettre d’admission de l’Institution qui vous accueille. Celle-ci doit impérativement être reconnue par les services IRCC. Une accréditation nécessaire pour être éligible au permis d’études. Pensez donc à bien vérifier que l’établissement de votre choix dispose de cette accréditation officielle. 

Venir étudier au Canada avec votre famille
 

Dans le cadre d’une demande de permis d’études, vous pouvez inclure les membres de votre famille : époux/épouse, conjoint(e), enfant(s). Les membres de la famille pourront eux-mêmes obtenir un potentiel permis de travail ou encore rejoindre le système scolaire canadien.

ÉTUDIER SANS PERMIS

Uniquement sous certaines conditions, des étudiants étrangers n’ont pas besoin de permis d’études pour étudier au Canada. Il existe principalement 4 exceptions. 

L’étudiant présent 6 mois ou moins 
 

Si votre programme de formation dure 6 mois ou moins, le permis n’est pas nécessaire. Cependant, si vous avez l’intention de travailler sur le campus ou de poursuivre vos études avec un autre programme par la suite, il est préférable d’effectuer la demande d’un permis d’études avant votre venue sur le territoire canadien. 

Les enfants mineurs 

Les enfants mineurs qui résident au Canada n’ont pas besoin de permis d’études pour se rendre à l’école maternelle, primaire ou secondaire. Que les parents soient travailleurs temporaires, citoyens canadiens ou résidents permanents, les enfants ont les mêmes droits.
Attention : les enfants de visiteurs ne sont pas autorisés à étudier au Canada. 

 

Les familles de diplomates et personnels de diplomates 

 

Ambassadeurs et personnels de diplomates n’ont pas besoin de faire de demandes de permis d’études pour leur famille. Qui est concerné ? Époux/Épouse, Conjoint(e), enfant, enfant de l'époux/épouse, l’enfant d’un enfant.

 

 

Les familles des forces armées 
 

La Loi sur les forces étrangères présentes au Canada liste les pays qui bénéficient de cette exception. Les familles des membres des forces de l’armée de ces pays officiellement présentes sur le territoire canadien n’ont pas besoin de permis d’études.

PROLONGER SON
SÉJOUR APRÈS
LE DIPLÔME

C’est certainement l’un des plus grands avantages : les étudiants étrangers ayant obtenu leur diplôme canadien ont ensuite accès à un permis de travail post-diplôme.

 

Ce permis de travail est valable pour une durée maximale de trois ans.
 

Utilisé pour s’intégrer dans le milieu du travail canadien, il s’agit bien souvent d’un premier pas vers la demande de statut de résident permanent.

ÉTUDIANT ÉTRANGER : COMMENT OBTENIR LE STATUT DE RÉSIDENT PERMANENT ?

Les études sont terminées. Il est temps de se poser la fameuse question que bon nombre d’étudiant étrangers ont en tête : comment transformer mon statut d’étudiant étranger à résident permanent ? 


Le gouvernement canadien et les entreprises canadiennes encouragent les étudiants étrangers accueillis à rester et résider au Canada. La majorité des étudiants diplômés décident de rester et vivre leurs premières expériences professionnelles au Canada.

Pour les y aider, des programmes ont été créés. 

Pour obtenir le statut de résident permanent au Canada, les étudiants ayant étudié ou travaillé au Canada pourront postuler au programme national : la Catégorie de l’expérience canadienne (CEC). Ensuite, chaque province possède un programme propre pour les diplômés.

 

Le Québec a aussi créé son propre programme : le programme de l’expérience québécoise (PEQ).

Les démarches pour obtenir ce statut de résident permanent peuvent paraître complexes, c’est pourquoi nous vous accompagnons pour choisir le meilleur programme, vérifier votre éligibilité et réaliser les démarches.

FARHA CONSULTING EST MEMBRE DU CONSEIL DE RÉGLEMENTATION DES CONSULTANTS EN IMMIGRATION DU CANADA (CRIC)

IMMIGRATION CANADA QUÉBEC